informations complémentaires

Retrouvez sur cette page l’ensemble des informations complémentaires concernant la préparation du permis A et B ( des différentes étapes nécessaires et obligatoires allant de l’évaluation de départ au déroulement de l’examen), ainsi que la méthodologie mise en place par l’école de conduite Manu.

Pour plus de renseignement, n’hésitez pas à nous contacter au 05 49 21 14 52.

Évaluation de départ

Détail du Procédé d’évaluation : Arrêté du 5 mars 1991 relatif à l’exploitation des établissements d’enseignement de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière.

L’objectif de cette procédure est de vous présenter la démarche d’évaluation de départ mise en place au sein de notre école de conduite. Pour le permis auto l’évaluation est faite avec un moniteur auto. La partie moto est aussi réalisée par un moniteur.

Public concerné et pré-requis

15 ans pour une conduite accompagnée et 17 ans pour une conduite traditionnelle ou supervisée.
Nous utilisons la fiche d’évaluation de départ comme outil afin de noter les différentes observations qui nous permettent par la suite d’émettre une recommandation notamment sur le parcours pédagogique ainsi que le nombre d’heures prévisionnelles nécessaire à l’élève.

Déroulement de l’évaluation

Vous serez pris en charge par un enseignant de la conduite diplômé.
La démarche dure en moyenne 1 heure.

Elle consiste en une séance d’entretien, d’observations, et d’exercice, à l’issue de laquelle nous formalisons une proposition de durée de formation qui corresponde aux capacités de chaque élève. Le résultat de l’évaluation dépendra du total de point obtenu par le candidat. Une échelle permet en fonction du score obtenu de formaliser des recommandations pour un parcours pédagogique adapté.
Ensuite si vous le désirez un contrat de formation sera alors signé.

La démarche d’évaluation comprend 10 étapes :

  1. Renseignements d’ordre général
  2. Expérience de la conduite
  3. Connaissance du véhicule
  4. Aptitude à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité
  5. Habiletés
  6. Compréhension et mémoire
  7. Perception
  8. Emotivité
  9. Résultat de l’évaluation
  10. Proposition : volume de formation prévisionnel

GUIDE DE L’ÉVALUATION DE DÉPART

Description de l’évaluation
de départ auto

Description de l’évaluation
de départ moto

PROGRAMME DE FORMATION

programme de formation
A1-A2

programme de formation
AM

programme de formation
A2 vers A

programme de formation
B

programme de formation
AAC

programme de formation
CS

programme de formation
B78 vers B

programme de formation
B96

programme de formation
125CC ET L5E

ENJEUX DE LA FORMATION

La conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte. Aussi, la route est un espace public soumis à une réglementation spécifique.

En France, la route est la première cause de mort violente. La vitesse est la première cause des accidents mortels en France [31%], suivie de l’alcool, puis des stupéfiants [19% et 9%].

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante, les parcours de formation proposés nous permettront de vous guider dans votre progression avec l’aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière ou de votre accompagnateur.

Au sein de votre centre de formation, le dispositif pédagogique nécessaire à votre apprentissage est le suivant :

  • Des cours théoriques exposant les grands thèmes de la sécurité routière
  • Un apprentissage de la conduite progressif prenant en compte autant que faire se peut la variété des situations de conduite, en particulier la conduite sur autoroute ou voie rapide, la conduite de nuit ou dans un environnement dégradé.
  • L’utilisation systématique du livret d’apprentissage comme outil de dialogue entre l’élève et l’enseignant.
  • Faire accompagner l’élève par un enseignant à chaque présentation à l’examen pratique.
  • Mettre en place la formation continue de nos enseignants à chaque fois que cela est nécessaire.
  • Mesurer la satisfaction de nos élèves.
Depuis l’entrée en vigueur du REMC l’objectif général de la pédagogie au sein des formations est de donner la priorité à un apprentissage axé sur les comportements de l’élève (compréhension des règles et de leur utilité, prise de conscience des risques, auto-évaluation), au delà du simple transfert de connaissances et de savoir-faire techniques.

ENJEUX DE LA FORMATION

ENJEUX DE LA FORMATION

L’objectif général de la formation à l’examen de conduite est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir. Puisqu’un accident est la conséquence d’un dysfonctionnement du système homme-véhicule-environnement. La formation constitue une approche qui prenne en compte ces trois composantes.

LE LIVRET D’APPRENTISSAGE

Le livret d’apprentissage est avant tout un outil pédagogique utilisé conjointement par l’élève et l’enseignant de la conduite pour matérialiser les objectifs et la progressivité de la formation

La détention du livret d’apprentissage est obligatoire pour toute personne apprenant à conduire un véhicule, sur les voies ouvertes à la circulation publique en vue de l’obtention du permis de conduire [art. R. 221-3 du code de la route.

Le livret d’apprentissage est joint au formulaire de demande de permis de conduire de l’élève [document Cerfa 02] durant l’apprentissage. Lors de l’apprentissage pratique, en cas de contrôle routier, le dossier 02 est présenté aux forces de l’ordre pour justifier de la situation d’élève conducteur.

ENJEUX DE LA FORMATION

ÉPREUVE PRATIQUE MOTO

L’épreuve hors circulation s’effectue en 5 étapes :
– Une poussette avec trois vérifications.
– Un parcours à allure lente.
– Un parcours à allure normal avec freinage d’urgence.
– Un parcours à allure normal avec slalom et évitement.
– Une interrogation orale d’1 fiche tirée au sort sur 12.

L’épreuve en circulation s’effectue avec un ou plusieurs candidats et pour une durée de 25 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres. Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière au moyen d’une liaison radio.

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :
– Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier.
– Suivre un itinéraire en vous guidant de manière autonome, pendant environ cinq minutes.
– Réaliser un arrêt de précision à l’endroit précisé par l’inspecteur puis un départ afin de revenir en circulation.
– Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs.
– Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre.
– Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

ÉPREUVE PRATIQUE AUTO

Cette épreuve dure environ 32 minutes.
Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres. Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :
– Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier.
– Suivre un itinéraire en vous guidant de manière autonome, pendant environ cinq minutes.
– Réaliser deux manœuvres différentes, un freinage pour un arrêt de précision et une manœuvre en marche arrière.
– Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière, et répondre à une question sur les premiers secours.
– Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs.
– Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre.
– Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’évaluation réalisée par l’expert st basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle le bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

Le Certificat d’Examen du Permis de Conduire, sur lequel est noté le résultat, vous est envoyé par courrier ou téléchargeable. En cas de réussite, le CEPC sera votre justificatif auprès des forces de l’ordre en attendant votre permis de conduire. Ce document est valable 4 mois maximum.

L’examen du permis de conduire n’est plus considéré comme une épreuve qui consiste à tester les connaissances du candidat en ce qui concerne le code de la route, ou sa capacité à effectuer des manoeuvres.

De plus en plus ce sera l’occasion de mesurer des compétences élargies visant à évaluer des valeurs, des comportements liés à la sécurité routière [conscience des risques] et à la conduite défensive et sobre en énergie (renforcement des éléments essentiels de l’éco-conduite dans les programmes des examens théorique et pratique).

ENJEUX DE LA FORMATION

Dans le cadre d’une approche préventive l’école de conduite propose un RDV post permis à destination des conducteurs novices. Cette formation se présente sous la forme d’un rendez-vous d’évaluation (RVE).

Le rendez-vous est fixé entre 6 mois et 1 an après l’obtention du permis.

Modalités d’organisation :
La formation est assurée par un professionnel de l’enseignement de la conduite.
Durée : 1 journée de formation (entre 6h et 8h)
Modalités organisationnelles : Phase d’évaluation de la conduite des stagiaires et une phase d’animation.
Phase d’évaluation : Conduite avec le formateur.
Phase d’animation : Le formateur amène les stagiaires à prendre conscience de leurs motivations et représentations par rapport à la sécurité routière. Cette approche permet également de sensibiliser les stagiaires aux dangers de la route ainsi qu’aux situations à risques.

Objectifs de la formation :

– Agir sur l’accidentalité des conducteurs novices
– Réduire le sur-risque d’accident des conducteurs novices.